Retour
 Panier - 0,00 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Votre santé, notre engagement long terme
  Qui sommes-nous ?
  Nos engagements
  Les compléments nutritionnels
  La phytothérapie
  La micronutrition
  Formes galéniques
  Qualité
  Efficacité
  Contrôles

 La phytothérapie

Qu’est-ce-que la phytothérapie ?

La phytothérapie est une « médecine » traditionnelle ancestrale basée sur l’utilisation des plantes à des fins thérapeutiques. Cette pratique millénaire basée sur un savoir empirique s’est transmise et enrichie au cours des générations.
L’utilisation des plantes médicinales est encore aujourd’hui la forme de médecine la plus répandue à travers le monde. Si elle a connu un rapide déclin vers la fin du 19ème  siècle en Occident avec l’avènement de la médecine scientifique et l’apparition des médicaments modernes, un regain d’intérêt envers les plantes médicinales s’est amorcé dans les années 1970. La popularité grandissante de la phytothérapie a amené les scientifiques à entreprendre de nouvelles recherches. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Communauté Européenne ont créé des organismes (tels la Commission E et l’ESCOP) chargés de recenser les usages traditionnels des plantes, les valider sur le plan scientifique et mieux comprendre leurs mécanismes sous-jacents. 

Ainsi, la phytothérapie s’appuie à la fois sur un savoir ancestral et sur les découvertes de la médecine moderne.
Deux tendances majeures se remarquent actuellement dans le domaine du soin par les plantes :
- une approche holistique qui s’intéresse aux effets de la plante dans sa globalité et sur l’ensemble de l’organisme, basée sur les connaissances empiriques des plantes et leurs effets reconnus depuis la nuit des temps,
- une approche basée davantage sur les connaissances biochimiques et les avancées scientifiques pour rechercher les extraits actifs de chaque plante. 


Quelles sont ses propriétés et comment agit-elle ?

Les plantes utilisées en phytothérapie doivent répondre à plusieurs exigences indispensables :
- ne pas renfermer de principes actifs toxiques,
- garantir, par un contrôle strict, l’absence de germes et bactéries potentiellement pathogènes, de métaux lourds, de résidus éventuels de pesticides, d’OGM (Organismes Génétiquement Modifiés).
Il convient ensuite de bien connaître l’espèce végétale et la composition chimique d’une plante, chaque partie (racine, feuille, fleur…) pouvant avoir des applications thérapeutiques très différentes.
Dans certains cas, la plante entière est utilisée pour sa synergie d’action : on parle alors de « totum ».
Le lieu et le moment de la récolte sont également très importants : de leur choix dépend la concentration en principes actifs de la plante.
Enfin, le procédé d’extraction, de galénique (gélule, capsule, comprimé, extrait hydroalcoolique, huile essentielle…) et de conservation, spécifique à chaque plante, détermine la qualité et l’efficacité de la préparation.
Par son approche différente de celle de la médecine moderne, la phytothérapie possède la faculté de modifier le « terrain », de renforcer l’organisme face aux agressions extérieures.
L’association de plusieurs plantes (synergie) au sein d’une même préparation peut offrir un intérêt particulier, permettant d’obtenir un effet supérieur à la somme des effets de chacune des plantes prises séparément.
Elles peuvent également être associées à des vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels et venir en complément d’une médication classique.
Pour obtenir le meilleur des plantes, éviter toute toxicité, interaction avec d’autres plantes, des médicaments ou des suppléments nutritionnels, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre praticien de santé : il reste votre conseiller le plus sûr.